Club Des Éleveurs De Races Belges Ronquières

Copyright © Christian Delsanne pour CERB Club Des Éleveurs de Races Belges Ronquières Belgique

Bréchet

Le site du CERB a été créé en 1996.

Mises à jour en 2000, 2004, 2006, 2008 , 2010 et 2016



Souper annuel

4 Mars  2017

Expo 2017

30 septembre et 1er octobre  2017

Le plan incliné

Bienvenue sur le site du CERB consacré exclusivement au petit élevage d'animaux de basse cour de races Belges

Informer | Inspirer

 Comme au point de vue sportif, on semble attacher une grande importance à la conformation du bréchet, il nous a semblé utile de l’aborder séparément, au même titre que les caractères importants.   

Le bréchet, comme nous avons pu le voir par l'étude du squelette, est une crête saillante du sternum que l'on sent nettement quand on passe sa main de haut en bas ou de bas en haut sur la poitrine de l'oiseau. De chaque côté du bréchet se trouvent les muscles, dont le développement est d'une importance capitale chez les volailles élevées en vue de la production de la chair.   Ces muscles sont communément appelés le BLANC du poulet.   

Des anomalies de plusieurs ordres peuvent apparaître dans la structure du sternum et de sa crête saillante, le bréchet. Celle qui est la plus courante est la déviation qui touche uniquement la crête saillante et n'a pas de répercussion sur le sternum lui-même, Cette déviation peut n'être que légère, mais elle peut aussi être très voyante, parfois même se présenter sous la forme d'un S. Cette déviation peut se déporter soit à gauche, soit à droite, mais, elle peut aussi se présenter sous forme d'un enfoncement avec déviations latérales.   

On prétend souvent que les anomalies de constitution du bréchet sont dues à un mauvais conditionnement des perchoirs, au fait aussi que les poulets perchent trop tôt, ou encore à une déficience nutritive.   

Ces causes ne peuvent, néanmoins, pas être retenues, car les conditions énumérées plus haut sont les mêmes pour l’ensemble. Or, au contraire, le bréchet dévié n’apparaît que chez quelques individus.   A quoi est due cette anomalie ? Est-elle héréditaire ?

D'après les travaux du Docteur GLEICHAUF du Centre de Recherches Avicoles de Celle (Allemagne), on ne peut pas dire avec certitude que le bréchet dévié est héréditaire à 100 % .  Le résultat de ses travaux nous apprend, que quand on élève avec des reproducteurs d'une souche où le bréchet dévié apparaît fréquemment, on obtient toujours dans la descendance un grand nombre de bréchets déviés, mais aussi des bréchets normaux.   Si au contraire on élève avec des reproducteurs en provenance d'une souche, chez laquelle le bréchet dévié ne fait que des apparitions sporadiques, on obtient dans la descendance un nombre infime de bréchets déviés.   

Des travaux entrepris dans le but de se rendre compte si, dans un élevage, on peut se débarrasser du bréchet dévié, en sélectionnant les individus dans ce sens, n'ont donné que des résultats positifs partiels.   En effet, après avoir procédé à une sélection très sévère pendant sept ans, on constatait encore la présence de bréchets déviés chez 3 % des descendants de la dernière génération.  

Il est en outre prouvé que le bréchet dévié n'est pas en relation avec une carence de calcium ou de phosphore, ce qui veut dire qu'il n'est pas dû au rachitisme du squelette.   Dans le cas de rachitisme, des signes seraient perceptibles sur d'autres parties du squelette, ce qui n'est pas le cas.  

Faut-il considérer le bréchet dévié comme une faute grave ou légère ?

Puisqu'il constitue un défaut anatomique et puisque tous les défauts anatomiques sont toujours graves, la question est résolue.  La majorité des juges officiels font généralement une distinction entre les bréchets légèrement déviés et ceux fortement déviés.   Nous pensons que c'est une bonne manière d'appréciation.  

Dans divers pays, on ne juge que selon les apparences extérieures de l’animal et on ne procède pas à l’examen du bréchet.   Quand on fait l’achat d'un reproducteur à l’étranger , il est donc conseillé de vérifier le bréchet.   Il est en effet possible d'acheter un prix d'honneur à l’étranger qui peut se faire déclasser chez nous.