Club Des Éleveurs De Races Belges Ronquières

Copyright © Christian Delsanne pour CERB Club Des Éleveurs de Races Belges Ronquières Belgique

Mycoplasma meleagridis

Le site du CERB a été créé en 1996.

Mises à jour en 2000, 2004, 2006, 2008 , 2010 et 2016



Souper annuel

4 Mars  2017

Expo 2017

30 septembre et 1er octobre  2017

Le plan incliné

Bienvenue sur le site du CERB consacré exclusivement au petit élevage d'animaux de basse cour de races Belges

Informer | Inspirer

Cette maladie est aussi connue sous le nom d'aérosacculite du dindon .

Cause

Mycoplasma meleagridis.

Transmission

Par l'œuf, par le sperme infecté, par le matériel d'insémination contaminé; horizontalement (d'oiseau à oiseau).

Espèces affectées

Dindons de tous âges; les oiseaux les plus âgés sont les moins atteints.

Symptômes

Morbidité élevée chez les dindonneaux; retards de croissance; quelques cous et jarrets tordus; troubles respiratoires et râles généralement sans gravité chez les oiseaux de 3 à 8 semaines avec amélioration progressive dans le temps; diminution de l'éclosabilité.

Mortalité

Variable, approximativement 5 à 10 %.

Lésions

Aérosacculite, surtout au niveau des sacs thoraciques. Les lésions sont plus marquées chez les jeunes; elles ont souvent disparu au moment de l'abattage.

Diagnostic

Lésions des sacs aériens, sérologie, isolement du mycoplasme.

Traitement et prévention

L'éradication s'avère difficile. Plusieurs antibiotiques, dont la tylosine, peuvent être utilisés par injection ou en solution pour la désinfection des œufs à couver. Le chauffage des œufs semble moins efficace pour le contrôle de Mycoplasma meleagridis que pour celui de Mycoplasma gallisepticum et Mycoplasma synoviae.