Club Des Éleveurs De Races Belges Ronquières

Copyright © Christian Delsanne pour CERB Club Des Éleveurs de Races Belges Ronquières Belgique

Omphalite

Le site du CERB a été créé en 1996.

Mises à jour en 2000, 2004, 2006, 2008 , 2010 et 2016



Souper annuel

4 Mars  2017

Le souper annuel

Expo 2017

30 septembre et 1er octobre  2017

Le plan incliné

Bienvenue sur le site du CERB consacré exclusivement au petit élevage d'animaux de basse cour de races Belges

Informer | Inspirer

(Infection ombilicale)

Cause

Surtout E. Coli (colibacille); les bactéries envahissent les tissus par suite de mauvaises conditions de température et d'hygrométrie dans l'éclosoir; la contamination des tiroirs de l'éclosoir contribue à la diffusion de la maladie.

Mode de transmission

Essentiellement dans les incubateurs et les éclosoirs; les oiseaux ayant eu froid ou trop chaud en cours de transport peuvent arriver malades.

Espèces affectées

Poussins et dindonneaux de l'éclosion jusqu'à environ 2 semaines.

Symptômes

Les poussins ou dindonneaux atteints semblent normaux, les signes de la maladie apparaissent quelques heures avant la mort. Abattement et faiblesse sont, la plupart du temps, les seuls symptômes.Ombilics infectés non cicatrisés 72 heures après l'éclosion. Les poulets et dindonneaux montrent des signes de faiblesse, sont déprimés, ont les ailes pendantes, s'entassent près de la source de chaleur pour tenter de se réchauffer.

Mortalité

Parfois plus de 10 % chez les poulets et jusqu'à 50 % chez les dindonneaux.

Lésions

Le ventre des poussins peut être mou et flasque; très mauvaise odeur; ombilic enflammé; formation de croûte; sac vitellin non résorbé; épais placard jaunâtre sur les organes abdominaux (péritonite); péricardite et péri hépatite fibrineuses sont des lésions typiques.

Diagnostic

Ces symptômes et lésions sont très caractéristiques; envoyer des oiseaux au Laboratoire pour éliminer la possibilité de salmonellose ou autre infection.

Traitement

Augmenter légèrement la température des éleveuses. Diminuer la mortalité en stimulant la consommation d'eau et d'aliment.

Prévention

Ne mettre que des œufs propres en incubation; corriger la température et l'humidité de l'incubateur; conseiller une fumigation formolée à triple dose (20 g de permanganate de potassium et 40 ml de formol pour 1 m3 d'incubateur). Il peut être conseillé de laver les œufs à condition d'opérer avec soin sinon il en résulterait une surinfection.