Club Des Éleveurs De Races Belges Ronquières

Copyright © Christian Delsanne pour CERB Club Des Éleveurs de Races Belges Ronquières Belgique

La galette du Père Noel

Le site du CERB a été créé en 1996.

Mises à jour en 2000, 2004, 2006, 2008 , 2010 et 2016



Souper annuel

4 Mars  2017

Expo 2017

30 septembre et 1er octobre  2017

Le plan incliné

Bienvenue sur le site du CERB consacré exclusivement au petit élevage d'animaux de basse cour de races Belges

Informer | Inspirer

Le Père Noël adore la fête des Rois. Tous les ans à la fin de l'année, il prépare trente et une galettes : une galette pour chaque jour du mois de janvier.


Les rennes sont ravis, le Père Noël aussi !


Aujourd'hui, c'est justement la fête des Rois. Les rennes ont posé un tapis doré sur leur dos ; le Père Noël a mis sa cape brodée de fils d'argent et il appelle :


"Venez tous dans la salle à manger ! La fête des Rois va commencer !


Les rennes et le Père Noël s'élancent dans l'escalier... puis s'arrêtent net : sur la table, il n'y a pas de galette !


Le Père Noël fronce les sourcils. Il regarde ses rennes, l'air soupçonneux :


"Qui l'a volée ? Qui l'a croquée ? Qui l'a mangée ?


- Pas nous ! Pas nous !


- Pouvez-vous le jurer ? demande le Père Noël.


- On le jure ! On le jure ! promettent les rennes. On n'a rien touché ! "


Le Père Noël court jusqu'à la cuisine : la réserve est-elle encore à sa place, dans le grand placard ?


Calamité ! Il n'y a plus une seule galette, plus la moindre petite miette !


"C'est impossible, gémit le Père Noël. Elles ne se sont pas envolées...


- Elles ne se sont pas envolées, répètent les rennes inquiets. Mais elles jouent peut-être à cache-cache, en roulant roulant comme des roues ?"


Aussitôt, ils commencent à chercher partout, partout : dans chaque recoin, dans chaque trou...


Rien ! Ils ne trouvent rien ! Il n'y a plus une seule galette, plus la moindre petite miette !


Sans galette : plus de fête ! Les rennes et le Père Noël sont vraiment désolés ; ils s'assoient tristement sur les marches de l'escalier.


Tout à coup, des notes de musique s'élèvent à l'extérieur du palais. Un roulement de tambour se fait entendre. Une trompette lance des POUET et des POUET ! Quelle fanfare !


Le Père Noël jette un coup d'oeil par la fenêtre... Et que voit-il ? Un spectacle incroyable ! Un défilé de chars dorés sur lesquels trônent des souris ; des souris déguisées en rois, en reines et en princesses !


Soudain, le renne Cachou regarde les roues des chars et il s'écrie :


"Père Nono ! Père Noël ! Elles sont là ! Elles sont là !


- Je ne suis pas aveugle, ronchonne le Père Noël. Je les vois bien ces souris...


- Pas les souris ! interrompt Cachou. Pas les souris, mais les galettes : ce sont les roues ! "


Incroyable ! Phénoménal ! Le Père Noël écarquille les yeux : oui, ses galettes, ses délicieuses galettes servent de roues pour des chars de défilé !


Furieux, il file au rez-de-chaussée et s'élance hors de son palais, prêt à gronder, rugir, tempêter.


Mais devant la porte, quelqu'un l'attend déjà :


"Bonjour Père Noël ! je suis Aurélie Dorémi, la vraie reine des souris. Je voulais vous inviter, vous et vos rennes, à notre grand défilé."


Le Père Noël en reste bouche bée. Il ne sait plus quoi répondre... Tonnerre de tonnerre ! Va-t-il se mettre en colère ?


Non, il répond avec le sourire :


"J'accepte reine Aurélie ! Mais avant, je vais aller chercher quelque chose dans mon atelier."


Et sous le regard ahuri de ses rennes, le Père Noël monte au grenier du palais, et il en rapporte de vraies roues en bois, des roues pour mettre à la place de ses galettes !


Peu après, les chars sont prêts ; les galettes sont rangées dans le grand placard de la cuisine... toutes sauf une, que le Père Noël et ses rennes partagent avec les souris.


Et devinez qui a eu la fève ! Un bonhomme vêtu de rouge, portant sur le dos une cape brodée de fils d'argent... Évidemment !