Club Des Éleveurs De Races Belges Ronquières

Copyright © Christian Delsanne pour CERB Club Des Éleveurs de Races Belges Ronquières Belgique

Fécondation de l'oeuf

Le site du CERB a été créé en 1996.

Mises à jour en 2000, 2004, 2006, 2008 , 2010 et 2016



Souper annuel

4 Mars  2017

Le souper annuel

Expo 2017

30 septembre et 1er octobre  2017

Le plan incliné

Bienvenue sur le site du CERB consacré exclusivement au petit élevage d'animaux de basse cour de races Belges

Informer | Inspirer

L'oviducte gauche, le seul développé chez le pigeon, peut être divisé en cinq régions morphologiquement et physiologiquement distinctes : infundibulum, magnum, isthmus, glande coquillère ou utérus et vagin.


Les parois de l'oviducte comprennent des muscles circulaires et longitudinaux qui participent à la progression de l’œuf et à sa ponte.


L'ovule est pondu dans l'infundibulum où se produit la fécondation. Le magnum est le lieu où se forme l’albumen qui est ensuite déposé autour de l’ovule. L’œuf passe alors dans l'isthmus où sont sécrétées, puis déposées deux membranes coquillères. La coquille calcaire est sécrétée dans la glande coquillère ou utérus. L’œuf est ensuite expulsé par le cloaque. La ponte ou oviposition se fait sous l'action d'une série de contractions de la glande coquillère.


La pigeonne pond son premier œuf, en moyenne, 8 à 10 jours après l'accouplement, soit 40 à 44 heures après que l'ovule soit tombé dans l'entonnoir de l’oviducte.


Le second œuf suivra d’environ 45 heures.


La fécondation du 2ème œuf se fait 4 heures après la ponte du premier.


Extrait du livre " Le Pigeon Voyageur " du Pr Henri Vindevogel, de l'Ir Jean-Pierre Duchatel et du Dr Paul-Pierre Pastoret aux Editions du Point Vétérinaire.