Club Des Éleveurs De Races Belges Ronquières

Copyright © Christian Delsanne pour CERB Club Des Éleveurs de Races Belges Ronquières Belgique

Bronchite infectieuse

Le site du CERB a été créé en 1996.

Mises à jour en 2000, 2004, 2006, 2008 , 2010 et 2016



Souper annuel

4 Mars  2017

Le souper annuel

Expo 2017

30 septembre et 1er octobre  2017

Le plan incliné

Bienvenue sur le site du CERB consacré exclusivement au petit élevage d'animaux de basse cour de races Belges

Informer | Inspirer

Cause

Un virus filtrable - 7 ou 8 types immunologiquement différents.

Transmission

Par voie aérienne. Écoulements du nez et de la gorge des oiseaux atteints, contenant des particules virales. Les oiseaux guéris peuvent transmettre le virus aux oiseaux sensibles pendant environ un mois. Les oiseaux guéris sont immunisés.

Espèces affectées

Seulement les poulets.

Symptômes

Chez les poussins: Apparition brutale; évolution rapide des symptômes; les poussins éternuent, ont une toux rauque. Quand on tient les poussins" excités" au ras de l'oreille, on entend un clapotement de mucus ou un râle trachéal; jetage nasal; les yeux sont humides.

Chez les adultes: Apparition brutale; extension rapide et caractéristique des symptômes; généralement, pas de jetage nasal; la maladie est de courte durée; la ponte chute de 10 à 50 %; accroissement du pourcentage d'œufs anormaux, de mauvaise qualité (coquilles molles, blancs aqueux); la production d'œufs anormaux peut continuer longtemps après la régression des symptômes.

Mortalité

Chez les poussins: elle varie de 5 à 60 % selon la présence ou l'absence de facteurs compliquant la maladie, telle que la Maladie Respiratoi re Chronique (M.R.C.).

Chez les adultes: de 0 à 2 %, à moins de la bronchite infectieuse ne soit associée à d'autres maladies.

Lésions

Présence de mucus dans les bronches et la trachée; ponte intra-abdominale chez les oiseaux adultes.

Diagnostic

On ne remarque aucun symptôme nerveux chez les poussins. Pas d'œdème de la face . sa rapide extension la différencie de la M.R.C. . Un examen de laboratoire peut comprendre: séro-neutralisation, inoculation aux oiseaux immunisés ou isolement du virus pour le différencier des autres maladies respiratoires courantes du poulet.

Traitement

Aucun traitement spécifique de l'infection virale. Pour éviter des complications bactériennes ou dues à la M.R.C., il est recommandé de supplémenter les rations à l'aide d'antibiotiques (pénicilline et streptomycine), ou d'ajouter des antibiotiques (sulfate de streptomycine) ou un mélange de pénicilline, de streptomycine et de vitamines dans l'eau de boisson. Les animaux doivent être soigneusement entretenus. Respecter les règles d'habitat et d'élevage qui peuvent intervenir sur le bon état des animaux.

Prévention

Dans les régions où la maladie sévit, la vaccination des animaux avec un virus vivant atténué est recommandée.