Club Des Éleveurs De Races Belges Ronquières

Copyright © Christian Delsanne pour CERB Club Des Éleveurs de Races Belges Ronquières Belgique

L'hygiène

Le site du CERB a été créé en 1996.

Mises à jour en 2000, 2004, 2006, 2008 , 2010 et 2016



Souper annuel

4 Mars  2017

Le souper annuel

Expo 2017

30 septembre et 1er octobre  2017

Le plan incliné

Bienvenue sur le site du CERB consacré exclusivement au petit élevage d'animaux de basse cour de races Belges

Informer | Inspirer

Pour une hygiène parfaite

Pensez en permanence à garantir la bonne santé et le confort de vos lapins. Il ne suffit pas seulement de bien les installer et de bien les nourrir. Il faut également assurer une hygiène aussi parfaite que possible. Ceci nécessite des soins réguliers et fréquents. La moindre négligence peut entraîner de nombreux problèmes de maladies et de retard de croissance, surtout dans les élevages de grande importance.

Le nettoyage

Procédez au nettoyage régulier de la litière (à changer complètement une fois par semaine) ou du plancher en caillebotis installé au fond des cages en bois ou en ciment. Ce dernier doit être nettoyer pratiquement chaque jour par lavage à l'eau sous pression (jet puissant ou générateur à eau chaude et forte pression). Si vous utilisez une cage en grillage, déposez sous celle-ci une couche de sciure de bois pour absorber l'urine et supprimer les mauvaises odeurs. Tous les jours, ramassez les déjections tombés sous la cage.

La désinfection

Cette étape importante dans la recherche d'une hygiène parfaite succède en général à un nettoyage avec de l'eau chaude sous haute pression. On conseille de désinfecter le clapier et la boîte à nid chaque fois que vous avez sevré une portée. Pour les cages en bloc inamovible, le traitement désinfectant est appliqué sur le fond de la cellule. Après un engraissement, nettoyez toute les cages restées inoccupées. Dans tous les cas, n'oubliez pas de désinfecter le petit matériel utilisé : mangeoires à trémies, abreuvoirs, supports de cages, etc. Traitez également les paniers de transport, la table de soins et les cages des mâles régulièrement. La désinfection s'effectue toujours hors de la présence des animaux, installés provisoirement dans des cages d'attente, à désinfecter elles aussi après usage, même s'il paraît de très courte durée. Pour désinfecter, vous pouvez utiliser la flamme d'une lampe à souder portative. Mais cela est insuffisant pour détruire tous les germes pathogènes. Employez des produits désinfectants, à appliquer en solution (suivez bien les indications données par le fournisseur). Parmi les produits simples et efficaces, vous choisissez l'eau de Javel, le formol en solution ou l'ammonium quaternaire. Les spécialités complexes proposées dans le commerce sont nombreux, très efficaces, avec une action souvent combinée contre les insectes et les différents germes indésirables.

Le vide sanitaire

Afin d'assurer au maximum la bonne santé de ses animaux, il est recommandé de pratiquer, tous les deux ou trois ans, ce que l'on appelle le vide sanitaire. Cette opération consiste à arrêter complètement l'élevage durant plusieurs mois, en général ceux d'hiver. L'essentiel est qu'il n'y ait pas de lapines en gestation ou de jeunes lapereaux non sevrés. Profitez de ce repos pour démonter les clapiers, effectuer les réparations, nettoyer à grande eau les cages ainsi que le local dans lequel elles sont installé. Il est recommandé également de pulvériser un désinfectant sur l'ensemble des matériels ou de tout repeindre avec des revêtements insecticides. Si vous ne voulez pas arrêter votre élevage, vous devez prévoir un local d'attente dans lequel vous placerez vos lapins. Ce local ne doit pas être contiguë à celui mis en "quarantaine". Lors du déplacement des animaux, veillez à ce qu'il n'y ait pas de différence de température entre les deux pièces et prenez- les avec beaucoup de soins. Un transport dans un panier ou une caisse est recommandé.

Insectes indésirables

Les puces, les poux, les mouches, les acariens et les tiques sont les sources des plus grandes nuisances. En effet il ne faut oublier que la myxomatose est transmise par des insectes piqueurs et que certains acariens sont à l'origine de la redoutable gale des oreilles. Enduisez périodiquement les murs du local contenant les clapiers et les parois extérieurs des cages avec un insecticide du commerce. Traitez vos lapins avec un produit insecticide non toxique en respectant minutieusement les doses et les conditions d'application préconisées par le fabriquant. D'une opération de désinfection à l'autre, employez un traitement différent pour éviter les phénomènes de plus en plus fréquents d'accoutumance et de résistance des parasites vis-à-vis d'un insecticide.

Le conseil:

La litière est souvent vecteur d'agents pathogènes. Si vous utilisez du foin ou de la paille, veillez à ce qu'ils soient bien secs et qu'il n'aient pas fermenté. Pour les mêmes raisons, il est tout à fait déconseillé de laisser les chiens et les chats s'approcher des locaux d'élevage et de l'entrepôt où est conservée la litière.