Club Des Éleveurs De Races Belges Ronquières

Copyright © Christian Delsanne pour CERB Club Des Éleveurs de Races Belges Ronquières Belgique

Parathyphose

Le site du CERB a été créé en 1996.

Mises à jour en 2000, 2004, 2006, 2008 , 2010 et 2016



Souper annuel

4 Mars  2017

Le souper annuel

Expo 2017

30 septembre et 1er octobre  2017

Le plan incliné

Bienvenue sur le site du CERB consacré exclusivement au petit élevage d'animaux de basse cour de races Belges

Informer | Inspirer


Voir également l'article sur la salmonellose.

Cause

De nombreux sérotypes différents de "Salmonella"

Transmission

Maladie transmise par l'œuf; on trouve souvent les bactéries dans le vitellus chez les poussins et dindonneaux provenant de poules infectées; également dans les déjections des oiseaux infectés; les microbes présents dans les déjections et sur les œufs traversent les coquilles dans certaines conditions de température et d'humidité; les plus grosses pertes peuvent être les conséquences d'un "stress" (transport, mauvaise hygiène, refroidissement, mauvaise alimentation).

Espèces affectées

Poussins, dindonneaux, canetons et autres espèces; maladie avant tout des jeunes oiseaux; elle se rencontre aussi quelquefois chez les adultes; ceux-ci sont porteurs de germes; elles peuvent être la cause d'intoxications alimentaires chez l'homme.

Symptômes

Diminution de l'éclosabilité et de la qualité des poussins et dindonneaux.

Poussins-dindonneaux: de nombreux oiseaux meurent sans symptômes apparents; baisse d'appétit, faiblesse, diarrhée (déjections pâteuses) peuvent apparaître chez d'autres oiseaux; les oiseaux semblent avoir froid se regroupant pour trouver un peu de chaleui.

Chez les oiseaux plus âgés: perte de poids: faiblesse;chute de ponte; diarrhée.

Mortalité

La mortalité peut atteindre 50 % des poussins ou dindonneaux s'ils ont trop froid ou trop chaud ou s'ils sont trop serrés ou bien soumis à quelque autre stress .

Lésions

Chez le poussin et le dindonneau, le sac vitellin n'est pas résorbé; le foie montre de petites tâches blanches de nécrose; absence de lésions chez beaucoup d'oiseaux; tube digestif enflammé; poumons congestionnés; foie hypertrophié.

Les dindonneaux ont une infection caecale sans lésions hépatiques.

Chez les adultes, quelques oiseaux montrent un foie nécrosé; chez la plupart: absence de lésions.

Diagnostic

Doit obligatoirement être confirmé par un examen de laboratoire, permettant d'isoler le germe responsable à partir des organes internes. Le pathologiste devra écarter de nombreuses autres maladies.

Traitement

Nitrofuranes, chlortétracycline, ou sulfamides dans l'aliment ou l'eau de boisson; augmenter la température des éleveuses; recommander un tri sévère des bandes atteintes; déconseiller l'utilisation des oiseaux guéris comme reproducteurs; le furazolidone est efficace quand il est distribué dans l'aliment pendant 2 semaines; les dindonneaux seront traités par injection d'antibiotiques à large spectre ce qui évite une maladie à Arizona.

Prévention

Éviter au troupeau le contact avec d'autres oiseaux domestiques ou sauvages pouvant être porteurs de l'infection : veiller à une bonne hygiène des incubateurs; les désinfecter par fumigation avant l'éclosion et entre 2 incubations pour détruire les bactéries présentes sur les coquilles et diminuer les risques de contamination à partir des incubateurs (10 g dé permanganate de potassium et 20 ml de formol pour 1 m3 d'incubateur); doubler les doses dans les zones suspectes; préfumigation des œufs à couver et lavage dans des solutions désinfectantes (doit être fait avec soin), Ramassage fréquent des œufs.