Club Des Éleveurs De Races Belges Ronquières

Copyright © Christian Delsanne pour CERB Club Des Éleveurs de Races Belges Ronquières Belgique

Un poulailler mobile

Le site du CERB a été créé en 1996.

Mises à jour en 2000, 2004, 2006, 2008 , 2010 et 2016



Souper annuel

4 Mars  2017

Expo 2017

30 septembre et 1er octobre  2017

Le plan incliné

Bienvenue sur le site du CERB consacré exclusivement au petit élevage d'animaux de basse cour de races Belges

Informer | Inspirer

Quand les jeunes poulets ont atteint 3 mois, voici les erreurs que l'on commet fréquemment : celle de les laisser avec les jeunes coqs qui les poursuivent sans trêve, ou celle de les mettre dans le poulailler des adultes où ceux-ci leur donnent force coups de bec, les empêchant ainsi de profiter de la ration journalière d'aliments qui leur a été préparée.


Voici donc un moyen de les loger qui donnera d'excellents résultats sans être coûteux et sans requérir de moyen particulier d’organisation. Il suffira seulement de grouper les poulettes en troupeaux de 30 bêtes, pas plus, dans des poulaillers mobiles, longs de 2 m de larges de 1,50 m. Ces poulaillers sont installés sur un pré, dans un boqueteau ou ailleurs, et chaque jour on le déplace de quelques mètres. .Les jeunes poulettes s'adaptent assez facilement à ce genre d’habitation ambulante et mettent à profit les extraordinaires conditions de l'ambiance, trouvant une nourriture animale et végétale constamment renouvelée : les aliments azotés dont elles se nourrissent sont utiles aux poulettes et représentent en même temps une grosse économie pour l’éleveur.


Un poulailler tout en bois de 2 m de long et 1,50 m de large et environ 1,80 m de haut peut suffire pour environ 30 poulettes ; 4 pieds d'environ 25 cm Isolent le plancher du sol. Le toit ~ 2 pentes, entièrement mobile, s’enchâsse sur les 4 cotés verticaux. Ce système facilite le nettoyage et la surveillance. Un des 2 longs côtés, la façade, est presque entièrement grillagée, avec une porte au centre pour l’entrée et la sortie qui restera fermée la nuit. Le plancher est fait de lattes régulièrement espacées.


A l’intérieur seront disposés quelques perchoirs et extérieurement, aux deux extrémités, seront 2 poignées qui serviront aux déplacements. Grâce aux plancher en caillebotis, le nettoyage ne coûtera aucune fatigue. La façade grillagée permettra une aération sulfatante et le déplacement journalier  du poulailler éliminera tout danger d’épidémie par infection provenant du sol.


Ainsi, les jeunes poulettes vivant à l’air libre pour ainsi dire jour et nuit, acquièrent une vigoureuse robustesse et se trouvent dans des conditions optimales de santé et de force lorsque, atteignant le cinquième ou sixième mois, elles entrent dans le vrai poulailler proprement dit pour commencer la ponte.


Pour la distribution de nourriture et d’eau, on se servira de trémies, de petites auges  et d’abreuvoirs protégés par un toit de la pluie. Tous ces accessoires : peuvent être naturellement placés à l’intérieur du poulailler. Pour habituer rapidement  les jeunes poulettes à ce nouveau logement, il sera opportun de les y enfermer 2 jours de suite. Dans le cas de grands élevages, on devra avoir de tels poulaillers alignés à  environ 25 ou 30 mètres de distance les uns des autres.


Cette manière d’élever (supérieure aussi pour les coquelets destinés à être des reproducteurs a en outre l'avantage, Lorsque le nombre des sujets est assez élevé, d’éparpiller assez uniformément les excréments abondants du troupeau et d'en éviter la manutention.