Club Des Éleveurs De Races Belges Ronquières

Copyright © Christian Delsanne pour CERB Club Des Éleveurs de Races Belges Ronquières Belgique

Sinusite infectieuse

Le site du CERB a été créé en 1996.

Mises à jour en 2000, 2004, 2006, 2008 , 2010 et 2016



Souper annuel

4 Mars  2017

Le souper annuel

Expo 2017

30 septembre et 1er octobre  2017

Le plan incliné

Bienvenue sur le site du CERB consacré exclusivement au petit élevage d'animaux de basse cour de races Belges

Informer | Inspirer

Cause

Mycoplasma gallisepticum, identique à l'agent provoquant l'aérosacculite (M.R.C.) chez les poulets.

Transmission

Le jetage nasal transmet l'infection des oiseaux malades aux oiseaux sensibles. Mycoplasma gallisepticum est transmis par les œufs des poules atteintes ou porteuses d'infection (on pense que la transmission par les œufs est le mode de contamination le plus important); les stress peuvent affaiblir la résistance des oiseaux à la maladie.

Espèces affectées

Les dindons de tous âges; les oiseaux âgés de 10 à 20 semaines sont les plus souvent atteints.

Symptômes

Jetage nasal; toux, respiration difficile et autres signes de difficulté respiratoire; les oiseaux se frottent la tête et les yeux sur les plumes des ailes et de la queue; secrétion muqueuse au niveau des yeux; éventuelle dilatation du sinus infra-orbital; les sinus sont pleins d'exsudat gélatineux ou caséeux; perte d'appétit et perte de poids consécutives sont les conséquences les plus graves de la maladie.

Diagnostic

La dilatation des sinus et l'œdème de la face suffisent à poser le diagnostic; on peut constater des lésions dans les cavités du sinus pré-orbital, des complications au niveau des sacs aériens. Un examen de laboratoire peut consister à pratiquer le test antigénique' avec Mycoplasma gallisepticum. Culture et identification de Mycoplasma gallisepticum.

Traitement

Il est recommandé de traiter individuellement les oiseaux avec de la streptomycine injectable (100 mg ou plus) injectée directement dans le sinus atteint (utiliser une aiguille de 2 à 11 cm de long et 12 à 14/10") et traiter les deux côtés sans tenir compte de l'extension de l'inflammation; il n'est pas nécessaire de retirer l'exsudat. Rations fgrtement supplémentées à la chlortétracytline ou oxytétracycline comme traitement d'appoint. Des mélanges antibio-vitaminés dans l'eau de boisson aideront le troupeau à retrouver l'appétit, réduiront la mortalité et les chutes de poids. Si l'on constate des complications évidentes au niveau des sacs aériens, il est recommandé d'injecter de la tylosine ou de la streptomycine.

Prévention

Test et abattage. Acheter les oiseaux dans un élevage réputé indemne.