Club Des Éleveurs De Races Belges Ronquières

Copyright © Christian Delsanne pour CERB Club Des Éleveurs de Races Belges Ronquières Belgique

Sarah et Guillaume

Le site du CERB a été créé en 1996.

Mises à jour en 2000, 2004, 2006, 2008 , 2010 et 2016



Souper annuel

4 Mars  2017

Le souper annuel

Expo 2017

30 septembre et 1er octobre  2017

Le plan incliné

Bienvenue sur le site du CERB consacré exclusivement au petit élevage d'animaux de basse cour de races Belges

Informer | Inspirer



Texte de Yanik Comeau.


Yanik Comeau est un jeune comédien qui a plongé dans le monde de l’écriture pour la jeunesse en gagnant un concours lancé par une maison d’édition. Il n’arrête plus d’écrire. Natif de la région de Montréal, Yanik est un passionné de téléromans. Aussi, il nourrit un grand rêve : écrire un jour, lui aussi, pour la télévision.


Comme tous les enfants, Sarah et Guillaume ont bien hâte à Noël. Chaque année, ils envoient des lettres au Père Noël pour lui dire qu’ils ont été particulièrement sages et qu’ils aimeraient recevoir toute sortes de beaux cadeaux. Évidemment, chaque année, le Père Noël leur répond avec une belle lettre sur du papier coloré.


Mais cette année, Guillaume et Sarah auront une surprise supplémentaire.


Le 17 décembre au matin, Guillaume se réveille et se prépare à partir pour l’école. Il sait bien qu’il ne reste pas beaucoup de jours avant Noël, mais quand même ! Il n’a vraiment pas le goût d’y aller. Il aimerait beaucoup mieux rester chez lui, jouer dans la neige, construire des forts avec ses amis... mais il faudra attendre les vacances.


Pendant qu’il enfile ses chaussettes, Guillaume entend un bruit qui semble émaner de sa garde-robe.


- Surprise ! crie Guillaume. Qu’est-ce que tu fais encore là-dedans ?


Surprise, c’est le chien de Sarah, la grande sœur de Guillaume, qui a l’habitude de fouiner un peu partout. La garde-robe de Guillaume est une de ses cachettes préférées !


- Sors de là, Surprise !


Mais évidemment, il faudra bien que Guillaume lui ouvre la porte !


- Bonjour, monsieur Guillaume ! Comment allez-vous ce matin ?


Mais ! Mais !... ce n’est pas du tout Surprise qui est dans la garde-robe. C’est...


- Permettez-moi de me présenter : je me nomme Smart... prononcé à l’anglaise s’il vous plaît ! Piccolo Smart. Je suis un des lutins du Père Noël et je viens vous chercher, vous et votre sœur Sarah, pour vous amener visiter le pôle Nord, comme vous le demandiez dans la lettre que vous avez envoyée à mon patron.


- Saraaaaaaahhhhh ! ! ! ! ! Saraaaaaaahhhhh ! ! ! ! ! Viens ici, vite ! s’exclame Guillaume, un peu nerveux, mais très excité.


Trouver un lutin du Père Noël dans sa garde-robe, c’est beaucoup plus intéressant que le pantalon et le pull qu’il doit porter pour se rendre à l’école !


- Qu’est-ce qu’il y a Guillaume ? Il faut se préparer pour l’école.


C’est Sarah qui arrive enfin dans la chambre et voit Piccolo Smart, bien planté là, au milieu de la garde-robe sous les vêtements suspendus.


- Mademoiselle Sarah ! Enchanté de faire votre connaissance. Je suis ici pour vous amener visiter le pôle Nord et rencontrer le Père Noël qui vous réclame.


Sarah n’en revient pas !


- Mais... comment on fait pour se rendre au pôle Nord ? demande Guillaume.

Piccolo sourit et fait signe à Sarah et à Guillaume d’entrer dans la garde-robe.


- Bon. Maintenant, vous fermez les yeux et vous dites trois fois : « Léon erèp... Léon erèp... Léon erèp. »


Guillaume rit.


- Léon qui ? demande-t-il.


- Léon erèp, explique Piccolo. C’est Père Noël à l’envers.


Aussitôt dit, aussitôt fait. Guillaume et Sarah se retrouvent tous les deux en pyjama, les fesses dans la neige au pôle Nord... devant la maison du Père Noël !


Piccolo est confus.


- Excusez-moi, j’ai raté. Nous devions atterrir dans la maison, mais je l’ai manquée de quelques mètres.


Rapidement, les trois complices entrent dans la maison et sont chaleureusement accueillis par Mère Noël et son célèbre mari, le Père Noël lui-même ! Guillaume et Sarah sont bouche bée.


- Bonjour, mes jeunes amis ! lance le Père Noël, de sa traditionnelle voix tonitruante. Tu as fait du bon travail, Piccolo. Merci !


Le Père Noël est tout aussi content de rencontrer Sarah et Guillaume qu’eux le sont de le voir enfin en personne. Pendant deux heures, ils font le tour de la maison, rencontrent les lutins, découvrent comment sont fabriqués les jouets, rencontrent les rennes qui tirent le chariot du Père Noël et mangent un délicieux petit déjeuner préparé par Mère Noël elle-même !


- Mais Guillaume ! Nous allons être en retard pour l'école ! S'exclame soudainement Sarah.


- Ho ! Ho ! Ho ! Ne t’en fais pas, ma petite Sarah. Quand vous êtes partis de chez toi avec Piccolo, le temps a cessé d’avancer. Tu verras : lorsque vous retournerez, les horloges n’auront pas bronché.


Sais-tu que le Père Noël ne racontait pas de blague... Quand Sarah et Guillaume ont « atterri » dans la garde-robe de Guillaume, rien n’avait changé. Sauf Surprise qui jappait à la porte de la garde-robe pour que ses maîtres sortent de là ! Toute une aventure, n’est-ce pas ?