Club Des Éleveurs De Races Belges Ronquières

Copyright © Christian Delsanne pour CERB Club Des Éleveurs de Races Belges Ronquières Belgique

Maladie de Marek

Le site du CERB a été créé en 1996.

Mises à jour en 2000, 2004, 2006, 2008 , 2010 et 2016



Souper annuel

4 Mars  2017

Expo 2017

30 septembre et 1er octobre  2017

Le plan incliné

Bienvenue sur le site du CERB consacré exclusivement au petit élevage d'animaux de basse cour de races Belges

Informer | Inspirer

 Cette maladie cause la plupart des pertes appelées couramment leucoses.

Cause

Un virus herpès .

Transmission.

L'infection se transmet par voie respiratoire ou éventuellement orale. Le virus persiste à l'intérieur des cellules mortes de la peau et des cellules du duvet, de la plume (poussière du poulailler). Elle est extrêmement êontagieuse. La transmission par les œufs est faible ou inexistante.

Espèces affectées

Oiseaux domestiques et sauvages. Les poulets sont les plus sensibles. La résistance génétique du troupeau influence la gravité de l'infection. Le taux d'immunité parentale, l'intensité de l'exposition au virus et la capacité du virus à produire des tumeurs interviennent dans la gravité de la maladie.

Habituellement, elle affecte les oiseaux avant le début de la ponte, mais dans les troupeaux plus isolés, et avec des souches de virus moins virulentes, la mortalité dans les troupeaux de poules en ponte peut être élevée. Les femelles sont plus sensibles.

Symptômes

Dépression, apparence abattue et chétive des oiseaux. La perte de poids peut être le seul symptôme évident avant la mort. Chez certains oiseaux, une paralysie complète ou partielle de différentes parties du corps entraîne: ailes pendantes, boîterie, difficulté respiratoire ou attitudes anormales. Les oiseaux gravement paralysés se tiennent sur le côté avec une patte tendue en avant et l'autre en arrière. Ces oiseaux maigrissent lentement par suite d'une impossibilité de s'alimenter ou de s'abreuver. On constate souvent une diarrhée qui souille les plumes du cloaque.

Mortalité

Elle s'accroît souvent de 1 % par jour pendant 2 à 3 semaines, puis revient graduellement à la normale. Dans cette évolution chronique, on observe une certaine mortalité chaque jour pendant un temps assez long.

Lésions

Hypertrophie d'aspect tumoral des nerfs, très facilement observable à la base des ailes (plexus brachial), au niveau des reins (plexus sciatique) et le long du nerf sciatique. On peut aussi voir des tumeurs gris-blanchâtre dans les testicules, le proventricule, l'ovai re, la rate, le foie, le rein, les muscles et le cœur. Les oiseaux sont souvent très maigres et déshydratés. Quelquefois, les cellules tumorales sont tellement répandues que les organes intéressés apparaissent très hypertrophiés, sans tumeurs apparentes; un examen microscopique révèlera que ces organes sont remplis de cellules tumorales. Leucose cutanée: on peut voir chez les poulets de chair à l'abattoir de petites tumeurs autour des follicules plumeux. Cette forme est rattachée maintenant à la maladie de Marek. Les symptômes précédents ne sont pas apparents à la simple inspection des carcasses par le vétérinaire inspecteur.

Forme oculaire: dans un premier stade, l'œil est grisâtre, terne; à un stade ultérieur, la coloration blanc-grisâtre s'étend.

Diagnostic

1. L'atteinte du tissu nerveux existe toujours, mais n'est décelable qu'au microscope. Les oiseaux atteints de paralysie ou de faiblesse musculaire doivent être suspectés de maladie de Marek, en éliminant une carence vitaminique, le botulisme, une synovite et le choléra aviaire avant que le diagnostic final ne soit posé.

2. Dans la maladie de Marek, il n'y a pas d'hypertrophie ni de tumeur de la Bourse de Fabricius mais, au contrai re, u ne atrophie.

3. Chaque fois qu'il y a des tumeurs de l'ovaire, des testicules et des yeux, on peut penser à diagnostiquer la maladie de Marek.

4. On considère que des oiseaux n'ayant pas encore atteint leur maturité sexuelle et présentant des tumeurs de différents viscères, avec ou sans paralysie, ont cette maladie.

5. Consulter un laboratoire de diagnostic pour un examen macro ou microscopique.

Prévention

Vaccination avec un herpès virus isolé chez le dindon. Ne pas oublier le rôle possible de la résistance génétique en dépit du succès de la vaccination préventive.